Kosovo : la LDK quitte la coalition du gouvernement

L'ancien président du Kosovo Fatmir Sejdiu

C'est à la suite de la démission de Fatmir Sejdiu (photo) du poste de président que son parti, la ligue démocratique du Kosovo (LDK) a décidé de quitter le gouvernement de coalition.

La LDK, Ligue démocratique du Kosovo, a annoncé samedi 18 octobre, que ses ministres au sein du gouvernement de coalition quittaient leurs fonctions, au lendemain de l’annonce d’élections législatives anticipées au Kosovo en février prochain.

Ainsi la LDK a rompu la coalition avec le parti Démocrate du Kosovo (PDK), mené par Hashim Thaci, le Premier ministre. Elle était jusqu’alors représentée au sein du gouvernement de coalition kosovar, fort de douze membres, par un vice-Premier ministre et cinq ministres, dont celui des Affaires étrangères. Tous doivent présenter leur démission ce lundi au gouvernement.

Une annonce qui survient au lendemain de celle du président intérimaire Jakup Krasniqi de tenir les élections législatives le 13 février 2011. Mais selon la Constitution kosovare, le Premier ministre n’a pas besoin de l’approbation du Parlement pour procéder à d’éventuels remaniements de son gouvernement jusqu’à cette date.

Les relations entre les deux partis étaient au plus mal depuis plusieurs mois, la démission de Fatmir Sejdiu (LDK) du poste de président de la République du Kosovo (un rôle plus symbolique que réellement décisif) en septembre dernier ne faisant qu’accentuer ces tensions. Fatmir Sejdiu a en effet présenté sa démission après que la Cour constitutionnelle ait déclaré illégale la double casquette de président du Kosovo et de chef du parti de la LDK.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>