« Et si les écoles de journalisme se mettaient au triolisme ? », d’Erwann Gaucher.

image

De nombreuses rédactions tentent de jouer la carte du journaliste multi-tâches pour multi-supports. Mais il n’est pas toujours évident de passer d’un montage radio à l’écriture d’un
article pour la presse, et enfin d’un énième papier pour le web.

Un journaliste multi-fonction que l’on retrouve également dans le web. Il n’est pas rare de voir des journalistes du web tenir micro, appareil photo, caméra, et une fois rentré chez lui, troquer ses calepins pour un ordinateur avec des logiciels de montage.

Dans son article « Et si les écoles de journalisme se mettaient au triolisme ? » – http://pulsene.ws/14c7x – Erwann Gaucher pose la question de la formation de ces journalistes. Et si, finalement, chacun faisait son métier, mais tout en travaillant main dans la main ?